Les huit membres du yoga

Le yoga est bien plus que la pratique des asanas (=des postures physique). D’ailleurs les Asanas ne sont qu’un membre parmi les huit membres du yoga. Vivre le yoga signifie intégrer les principes du yoga dans ses pensées, ses paroles et ses actions. Cela signifie vivre le yoga sur votre tapis mais aussi en dehors de votre tapis.

Patanjali ( sage réputé dans la philosophie yogique), est à l’origine de la création des Yoga Sutras, texte fondateur du yoga. Dans cet ouvrage, il détaille notamment les huit membres du yoga.

Il s’agit essentiellement de règles de vie pour atteindre le bonheur. Ces huit étapes dictent une ligne de conduite morale et éthique d’auto-discipline. Elles aident à la bonne santé physique et nous font prendre conscience des aspects spirituels de notre nature.

1 - Yamas

Les Yamas sont les premiers des huit membres du yoga. Il font référence aux normes éthiques, au sens de l’intégrité et visent notre comportement. Les Yamas sont des règles de conduite en société.

Les cinq yamas sont :

2 - Niyamas

Le second membre du yoga concerne les règles personnelles, les règles d’auto-discipline. 

Les cinq niyamas sont les suivants :

3 - Asanas

Les Asanas (postures pratiquées dans le yoga) constituent le troisième membre. Du point de vue yogique, le corps est considéré comme le temple de l’esprit. Il est donc essentiel d’en prendre soin pour notre évolution spirituelle. En pratiquant les asanas, nous développons une habitude de discipline et une faculté de concentration, qui sont toutes deux nécessaires à la méditation. 

Par la pratique, le sadhaka (l’élève Yogi) apprend à connaître son corps et à équilibrer ses énergies. Les asanas ont été créé afin de préparer le corps à la position assise durant plusieurs minutes sans bouger afin de pratiquer la méditation. 

4 - Pranayama

Le pranayama (contrôle de la respiration) est la quatrième étape parmi les huit membres du yoga. La respiration est la seule fonction corporelle que vous exercez consciemment et inconsciemment. cela peut être volontaire ou involontaire. Cependant, les schémas respiratoires, tels que la tendance à retenir votre respiration, sont des indicateurs de la santé de l’esprit et du corps. Le pranayama est la pratique consistant à contrôler consciemment le souffle, à reprendre son souffle dans ses propres poumons. En sanscrit, prana est notre force vitale vitale, donc pranayama est la cultivation et l’utilisation consciente de la force vitale. Le pranayama améliore la concentration, la santé, la concentration, la clarté, la créativité, la motivation et la compassion

Ces quatre premières étapes  visent à affiner notre personnalité, à acquérir une certaine maîtrise de notre corps et à développer une conscience énergétique de nous-mêmes. Tout cela nous prépare à la deuxième moitié des huit membres, qui concerne davantage les sens et l’esprit et a pour objectif de nous faire atteindre un niveau de conscience supérieur.

5 - Pratyahara

Pratyahara, le cinquième membre, signifie retrait des sens par la fermeture des organes sensoriels. Au cours de cette étape, nous faisons l’effort conscient de détacher notre conscience du monde extérieur et des stimuli externes. La pleine conscience permet de cultiver un détachement de nos sens, de nos pensées en dirigeant notre attention vers l’intérieur. Pratyahara nous permet de prendre du recul objectivement sur nous même.

6 - Dharana

Chaque étape nous préparant à la suivante, après Pratyahara vient donc Dharana, la concentration. Débarrassés des distractions extérieures, nous sommes en mesure de gérer les distractions de l’esprit lui-même. Dans cette étape nous apprenons à nous concentrer sur un seul objet. Cela peut être fixer le mental sur une seule pensée, se concentrer sur un centre énergétique spécifique dans le corps, la répétition d’un mantra, la concentration sur la flamme d’une bougie… Dans les asanas et le pranayama, même si nous nous concentrons sur nos actions, notre attention à parfois tendance à vagabonder. Notre centre d’attention se déplace constamment afin de peaufiner par exemple notre posture. Dans dharana, nous nous concentrons sur une seule chose. Une fois que l’on maîtrise dharana sans effort, on arrive à un état de méditation.

7 - Dhyana

Dhyana est la méditation, septième membre du yoga. C’ est le flux ininterrompu de concentration. La différence avec Dharana c’est qu’ici c’est un état de pleine conscience sans concentration. Les fluctuations de l’esprit sont alors quasi inexistantes (il produit peu ou pas de pensées). Si vous souhaitez débuter la méditation, retrouvez mon article à ce sujet juste ici.

8 - Samadhi

Patanjali décrit cette huitième étape comme un état d’éveil. C’est une étape assez difficile à expliquer et difficile à atteindre. C’est une interconnexion avec tous les êtres vivants, avec l’Univers, le Divin (ou appelez le comme vous le souhaitez). Cette réalisation accompagne l’expérience du bonheur et de ne faire qu’un avec l’Univers. C’est un état de paix profonde. On ne peut ni acheter, ni posséder cette ultime étape du yoga, « l’illumination ». On ne peut en faire l’expérience qu’à travers le dévouement continuel à la pratique du Yoga.

Nous avons fait le tour des huit membres du yoga et j’espère avoir éveillé un brin de curiosité en vous. Si vous souhaitez en savoir plus ou approfondir certaines de ces étapes, n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire. 

A très bientôt, Noellie ♡ 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »