Pardonner pour avancer

Je ne sais pas pour vous, mais de temps en temps les gens peuvent devenir vraiment … frustrants. Souvent, nous avons certaines attentes quant à la façon dont nous voulons que les gens autour de nous agissent envers nous ou les uns envers les autres ou simplement en général. Et lorsqu’ils ne répondent pas à ces attentes, nous ressentons ce que vous pourriez appeler une déception. Et être déçu c’est nul, ça rend triste. Alors, que pouvons-nous faire pour y remédier et nous libérer de la douleur et de cette angoisse ? Vous l’aurez deviné puisque c’est dans le titre, nous devons pardonner pour avancer

Le pardon n’est pas quelque chose qu’on nous enseigne. C’est pourquoi aujourd’hui je partage avec vous quelques conseils sur la façon dont j’ai appris à pardonner.

Lâcher prise...

La plupart des animaux, à l’exception des humains, apprennent à libérer le traumatisme de la souffrance émotionnelle. Dans un de ses enseignements, Eckhart Tolle donne l’exemple des canards. Quand deux canards se battent, ça ne dure jamais longtemps. Ils se séparent rapidement et battent vigoureusement leurs ailes, libérant le surplus d’énergie qui s’est accumulé pendant le combat. Après cette libération, ils continuent pacifiquement comme si de rien n’était. Ils maîtrisent l’art de lâcher prise. Si le canard avait un esprit humain, il garderait le combat vivant en pensant, en se racontant des histoires. Ce serait probablement l’histoire du canard : « Il pense être propriétaire de cet étang. Il n’a aucune considération pour mon espace privé… ». En ce qui concerne le corps, le combat continue et l’énergie qu’il génère en réponse à toutes ces pensées est une émotion.

Nous avons tendance à stocker des émotions dans notre corps physique qui se manifestent plus tard par des douleurs, des courbatures et éventuellement des maladies. Nous gardons le combat vivant dans nos esprits longtemps après que le moment soit passé. La plupart d’entre nous vivent avec ces ressentiments pendant des mois, voire des années, alors voici mon meilleur conseil pour pratiquer le pardon et laisser vos tracas s’en aller.

Pour pardonner...

Commencez par créer une liste de personnes à qui vous devez – (et non pas à qui vous voulez, parce que nous ne voulons généralement pas pardonner quand nous sentons que nous avons été lésés, ai-je raison ? ) –  pardonner. Famille, amis, voisins, la personne qui vous a jeté un coup d’œil de côté…

Et ensuite pour chaque personne, répétez ce qui suit :

Je vous pardonne (insérez le nom de qui vous devez pardonner) pour ne pas être la personne que je voulais que tu sois. Je te pardonne et je te libère. Et en te pardonnant, je me libère de toute souffrance.

Et avancer plus léger

Pardonner consciemment à quiconque a besoin d’être pardonné permet de libérer la charge émotionnelle de toutes ces attentes inconscientes qui nous font du mal. Nous avons tendance à croire que nous savons comment les gens devraient agir au mieux en fonction de ce que nous attendons d’eux. Il faut abandonner cette idée car elle est vouée à l’échec, et vous en avez déjà fait l’experience n’est-ce pas ?

Cela demande beaucoup de travail et beaucoup de lâcher prise. Moi même j’y travaille et ce n’est pas toujours évident. Cependant, je vous invite à faire l’effort conscient de libérer certaines de ces rancunes stockées dans votre inconscient afin que vous puissiez vous libérer et vivre une vie plus légère remplie de plus de joie, plus de facilité et beaucoup moins de résistance. Il faut pardonner pour avancer. Mais lorsqu’une personne devient trop toxique dans notre vie, après l’avoir pardonnée, il est parfois nécessaire de se protéger et de s’en éloigner.

N’hésitez pas à m’écrire votre avis sur tout ça en commentaire, ce sera un plaisir d’en discuter.

Retrouvez tous les articles sur le développement personnel en cliquant ici.

3 réflexions sur “Pardonner pour avancer”

  1. Hello !
    Je suis tout à fait d’accord. J’ai malheureusement déçue l’une de mes colocataires récemment puis celle-ci a eu une attitude très néfaste et m’a reproché énormément de choses par la suite (N’ayant aucun rapport avec la première déception). Après quelques semaine j’ai décidé de m’éloigner d’elle (sans la pardonner, au départ) mais la colère et la tristesse m’empêchaient d’avancer. Alors j’ai écris une lettre pour la pardonner. Du coup (de mon côté) ça allait mieux mais je ne suis pas sûre que du sien ce soit le cas… Elle joue maintenant la victime et me dépeins comme bourreau.
    La situation est très compliquée sachant que nous somme colocataires et que son copain a décidé de me faire vivre un enfer.
    Il est donc maintenant temps de pardonner celui-ci, je suis dans l’incapacité de gérer émotionnellement toutes ses actions mais il est temps que je lâche prise!!!

    Merci pour tes conseils.
    -Et désolée pour ce paragraphe! Je me disais que mon témoignage était adéquat!-

    1. Bonjour Faustine,
      Merci d’avoir partagé ton témoignage, l’important c’est que tu sois en paix avec toi même et avec les autres. Il est important de s’excuser et de pardonner l’autre. Maintenant, il n’est pas facile pour tout le monde de pardonner. Sois patiente, fais ta vie sans laisser leur comportement t’atteindre. Ils ouvriront les yeux tout seuls. Mais pour l’instant, comme tu l’as si bien dit, lâche prise, concentre toi sur ton bonheur 🙂

      Bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »